Chapitre 7

Son mal me déchira les entrailles. Je ne pensais pas que cet évènement lui ferai tend de mal pourtant, il avait était attaquer dans le par et cela ne l’avait pas traumatiser autant. Je ferme les yeux un moment et appelant Heyner pas télépathie. Il était un peu occuper avec un clients, j’en fut un peu genre mais lui demandait de venir après ce qu’il avait à faire. Quelque minute plus tard Le vampire entra dans la chambre et je redresse la tête.

- Que veux tu ?
- Utilise ton pouvoir pour lui faire oublier se qu’il a vue il en à besoin.
- Tu sais que je n’aime pas faire cela et puis sa épuiser à chaque fois de les hypnotises.


Je le regarde et il fini par s’approcher de nous et s’installe sur le lit.

- Allez Kentaro regarde moi.


Il lui redressa doucement la tête de ses doigts geler et le regarda dans les yeux. Les pupilles du vampire changea de couleur devenue un rouge cerise.

- Écoute que ma voix Ken, voila laisse toi aller. Il entre dans son esprit et alla chercher ce fameux moment on pouvait voir la terreur dans ses yeux mais Heyner le calme doucement lui caressant l’une main. Il ne ses rien passer rappelle toi tu as fais l’amour avec Jiro. Lui montre quelque image. Puis après tu t’es retrouver ici parce que tu lui as donner ton sang. Voilà il ne sait rien passé rien.


Le jeune garçon répéta doucement se que disait Heyner repris sa couleur de yeux normal pour laisse Ken reprend sa vie normal par la suite.

- Voilà tu vois il va mieux ^^. Bon évite de me déranger, j’aimerais continuer mes petites affaires.

Je lui tire la langue et il partie et moi je me retourne vers mon humain. Je lui caresse la joue tendrement et lui souris.

*****************************************************

Je restais blottis contre Jiro. J'arrivais pas à faire sortir ces images de ma tête et encore moins ce mal être. Je voulais oublier, oublier et ne plus jamais revoir ce genre de chose. Je ne l'entendis pas, mais Jiro appela Heyner. Toujours accroché à lui, je ne vis pas tout de suite l'autre vampire entrer dans la chambre. Mais je l'entendis bien et je sursautais à sa voix.

- Que veux tu ?
- Utilise ton pouvoir pour lui faire oublier se qu’il a vue il en à besoin.
- Tu sais que je n’aime pas faire cela et puis sa épuiser à chaque fois de les hypnotises.


Je les écoutais en silence. Alors Heyner allait vraiment m'hypnotiser pour que j'oublie ? Oui, c'était ce que je voulais. Tant pis pour la morale. Je sentis les doigts de Heyner venir prendre mon menton et me relever la tête pour que son regard puisse glisser dans le mieux. Il me demanda de l'écouter et de me détendre. Mes yeux, toujours plongés dans les yeux, se fermèrent à moitié sans jamais rompre le contact visuel. Mes muscles étaient détendus et relâchés. Je sentis une présence dans ma tête mais je ne la combattit pas. J'étais trop calme pour ça. Soudain, l'horrible scène revint dans ma tête et mes yeux s'écarquillèrent d'horreur. Mais Heyner me calma, me disant que ce n'était jamais arrivé. Il me rappella que j'avais fait l'amour avec Jiro et que je m'étais endormi suite à la prise de sang de mon vampire. Je répétais ses phrases après lui, les ancrant en moi et enfermant ce mauvais souvenir derrière un verrou qui ne s'ouvrirait plus.

Une fois terminé, je me re-blottis contre Jiro, toujours aussi calme et détendu. Même mon visage était serein. Heyner confirma d'ailleurs que j'allais mieux et qu'il allait maintenant nous laisser. Il partit donc et nous laissa entre nous. Jiro me caressa la joue et je relève la tête vers lui, souriant. Mon visage dévoilait mon bonheur et mon bien être. Maintenant, le dernier souvenir que j'avais en tête était le sublime moment que nous avions passé. Ca avait été si chaud, si bon. Je souris et viens l'embrasser avant de me reblottir contre lui. Je ne ressentais même plus le froid de son corps. J'étais son calice, j'étais la moitié dont il avait besoin pour vivre. Alors j'aimais être contre lui, froid ou pas.

- Jiro... c'était si bon, si chaud... c'était génial^^

***********************************************************************

- Oui géniale c'était vraiment très chaud. Je t'aime Kentaro et moi seul pourrait te faire se que j'ai fais.

Oui moi seul. Je devrais vraiment le protéger, car il était vraiment trop fragile. Tout ce qu'il avait vécu à l'époque de son enfance en n'est la preuve et sien que de voir des morts comme celle de Mina le fragilisait. Je le câline donc doucement étant bien rassasier. Je pense que je pourrai encore tenir quelque semaine. Ken m'était relier, car il avait déjà vu un peu de mon sang.

Mon petit protéger avait fini par s'endormir et je suis resté à ses cotés, un des vampires, des homme demain du boss était venus me chercher, car le patron avait entendu se qui s'était passé dans le bar. En le voyant j'avais très bien compris et je laisse Kentaro seul et sort suivant l'homme jusqu'au sous-sol. Heyner se trouvait là aussi depuis un bon moment dans une posture des plus sanglante. Il était entrain de se faire torturé pour avoir tué un humain dans le bar. Il y avait des lois à respecter et ni l'un ni l'autre les avaient fait.

- Heyner Non passa.
- HAAAAAAHH !!!!


La salle des tortures, aux instruments encore poisseux de sang. Il était entrain de le torturé, tout cela par ma faute. Il le vidait de son sang pour l'affaiblir il fessais tout pour que ses plait ne se referme pas de suite.

- HEYNER !!! J'accours vers lui et viens devant lui pour le protéger. Non passa, pas toi.
- Jiro va-t'en protège Kentaro que moi
- Tait toi idiot tu es mon ami.


Un rire se fit entendre.

- Jiro, jiro, tu es devenu trop sentimental depuis que tu protège cette humain. Ou c'est passez se vampire assoiffé de pouvoir. Tu n'as pas respecter les loin de se bar, jeune homme. Qu'est ce que je vais bien faire de toi ? Il souris. Pourquoi pas redonné la mémoire à se petit.
- NOOON , Noon. Ne touché pas Kentaro.
- HAHAHa attachez le !!

Je me débat comme je pouvais mais je fus attacher tout comme Heyner. Je ne voulais pas qu'il touche à Kentaro, il était tout pour moi c'est vrai que depuis sa présence au près de moi il m'avait changer. Je vie le boss se redresse de sa chaise et s'approcher de moi. Il était grand et très séduisant. Même nous les vampires avait du mal à résisté a sa beauté. Ses cheveux était d'un blond très claire et très long onduler. Il est un de sang pure et n'a jamais mêlée son sang à celui d'humain. Les sang purs sont craint est respecté dans tout le monde vampirique de par leur merveilleux pouvoirs aussi immense que mystérieux pour beaucoup. Je le crains comme Heyner le craignais aussi.

- Tu resteras la, je te prive de ton calice c'est ta punition.
- Ne lui fait rien je vous en prie.
- Tu me supplie Jiro. Grand sourire. Oui supplie moi, j'aime ça.


Il se rapproche de moi et attrapa mon visage pour me regardé. Puis d'une dague il ouvrit mes poignets et laissa le sang couler.

- On reviendra te chercher si tu n'es pas mort d'ici là.

***************************************************

Mes souvenirs de la mort de Mira effacé, je me sentais tout joyeux. Jiro avait bu mon sang et m'avait fait l'amour d'une façon si délicieuse. C'était le paradis. Épuisé par tout cela, je finis pas m'endormir contre lui. La prise de sang m'ayant vidé, je sombre dans un sommeil très profond. C'est pourquoi je n'entendis ni ne sentis Jiro sortir. Cependant, après quelques heures, un manque et une angoise se créa en moi. Cela venait du lien entre Jiro et moi. Étant son calice, j'avais besoin de le sentir près de moi pour me sentir en sécurité. Et sans lui, c'était l'angoisse et la peine assurées. C'est pourquoi j'ouvris rapidement les yeux, le cherchant.

- Jiro ? Jiro t'es où ?

Je me lève doucement, sentant que j'avais un immense besoin de le retrouver. Je sortis donc de mon lit et marche vers la porte. Mais je ne parvins jamais à la passer. C'est comme si, une fois un pied hors de la chambre, quelqu'un allait m'attaquer. J'avais la sensation que je serais la proie du premier venu. C'était une sensation horrible. Comme si j'étais vraiment sans défense et que je pouvais rien faire du tout. Je reviens donc dans ma chambre et m'écroule dans un coin, me m'étant à sangloter. J'avais besoin de Jiro.

- Jiro... Jiro...revient pitié...

********************************************************

Je ressentait les cauchemar de Kentaro, et cela me fessait mal, je ne pouvais pas être la pour lui. Le sang coulait de mes poignets du a cette dague en argent qui m'avais tranché la chaire. Je savais le bosse cruelle, mais à se point la non.

- Heyner, je suis désoler.
- La ferme, tu sais... que j'ai pas qu'on s'apitoie sur mon sort. Si ..si je dois mourir alors soit.
- Arrête de dire des bêtises jamais je te laisserais mourir.
- Hahaha, faudrait déjà que tu ne meures pas avant moi.
- ......

Quel idiot se Heyner, mais il avait raison, car le sang coulait et je commençais à avoir faim. Je pose ma tête contre mon bras et ferme les yeux. Le boss était sortie du sous-sol et il ressentie le petit humain terrifier, et sangloté. Il finit par monté le voir. D'un pas lent il avança dans le couloir allant vers la chambre de ce dernier et ouvrir la porte. Il vit l'humain et respire a plein poumon.

- Quel bonne odeur de sang frais ici. Je me demande comme Jiro à tenu si longtemps avant de te mordre chère Kentaro. Un grand sourire apparu sur ses lèvres. Une proie seul au mieux de tant de vampire. Cela va faire une magnifique chasse à l'humain.

Il se mit à rire. Il s'approche de lui et l'attrape. Se dernier se débattait mais le boss s'en fichait et le sortie de la chambre. Il l'entraîna sort de celle-ci pour aller reprend sa place dans la grande salle sur le trône. Rare qu'il s'y posait, mais la il avait envie de jouer. Il mit le jeune humain devant la meute de vampires. Tout le monde s'affolait car son sang sentait tellement bon. Mais tous savait qu'il était à Jiro et que personne devait le toucher puisqu'il avait était mordu.

Les vampires c'étaient réunie et inclinée a sa présence. Ils reculaient de peur. Tout le monde le craignait. Les vampires du club connaissait la règlement à ne pas enfreindre. Et pourtant Jiro et Heyner l'avait fait.

Tout le monde parlaient entre eux. Ils se demandaient pourquoi le jeune humain était avec le boss et ou était Jiro et Heyner. Un des vampire s'approcha du jeune humain par ordre du boss et lui ouvrit le poignet pour faire couler la sans dans un verre. Puis il le rapporta au boss.

- Voyons voir quel goût tu as chère humain.

Il porta le verre a ses lèvres et hume l'odeur de se sang. Puis il le gouttait

- Hummm, vraiment délicieux, si fruité. Un vrai délice.

Les vampires de la salle s'affolait, car le sang coulait et certain n'avaient pas but. Leurs yeux avaient changer de couleurs, certain grognait. D'autre ne disait rien.

- Bon qu'est ce que je vais bien faire de toi ?

****************************************************

J'étais toujours dans ma chambre, roulé en boule dans un coin et pleurant. Je voulais Jiro, je voulais qu'il revienne près de moi et qu'il me console, qu'il me morde. Mais il venait pas. J'étais si seul, si abandonné. Mais soudain, la porte s'ouvrit. Je redresse la tête, m'attendant à voir Jiro entrer et me prendre dans ses bras. Mais ce n'était pas Jiro. Non, c'était un autre vampire. Je tremble en le voyant. Cet homme n'avait rien à faire ici. C'était ma chambre et celle de Jiro. Il était un étranger ici, un intrus, un pas bienvenu. Je tremble plus fort encore, priant pour qu'il s'en aille. Mais il n'en fit rien, bien au contraire.

Il s'approcha de moi et m'attrapa le bras. Je gémis de douleur, son contact ayant sur moi comme l'effet du brûlure. Ce n'était pas mon vampire il n'avait pas le droit de me toucher. Je me débattis donc de toutes mes forces. Mais j'étais loin d'être de taille contre lui. Il me traina dehors. Une fois passé l'encadrement de la porte de ma chambre, la panique me prit encore plus. Je voulais retourner dans mon nid.C'était le seul endroit où j'étais en sécurité.Dehors j'étais en danger. Mais l'homme ne me lachait pas et je paniquais toujours plus.

Nous arrivâmes dans le salon où tous les vampires étaient réunis. Il marcha vers une espèce de trône, me tirant toujours derrière lui, et s'y installa. Et moi j'étais là, exposé à tout ces vampires, tout seul, sans aucune protection. Ma peur faisait battre mon coeur à tout va, rendant mon sang encore plus attractif pour eux sans que j'en sois conscient. J'avais si peur mais je ne pouvais pas bouger, comme pétrifié. Un vampire s'approcha et m'ouvrit le poignet, faisant couler le sang dans un coupe avant de me lacher. Le sang continua de couler sur le sol, excitant encore plus les vampires. Je vis alors l'homme porter le verre à ses lèvres.

- Non, vous n'avez pas le droit.

J'aurais voulu le crier, mais ce ne fut qu'un murmure qui sortit de ma bouche. Et cet homme goûta mon sang sans aucun scrupule. J'avais posé ma main sur ma blessure, essayant d'empêcher le sang de couler. Je ne voulais pas que quelqu'un d'autre boive mon sang. Je me sentais déjà souillé rien qu'avec ce que cet homme avait fait. Je tombe à genoux.

- Je veux Jiro...